Rosneft va supprimer 20 % des effectifs de son siège

2016-04-22T17:56:53+00:00

ROSNEFT pic4Le groupe pétrolier russe Rosneft a annoncé qu’il avait l’intention de supprimer 20 % des effectifs de son siège social dans le cadre d’une réorganisation de ses services centraux. 

« Dans des conditions de marché instables Rosneft poursuit sa recherche de nouvelles ressources pour la capitalisation de la société, de renforcer l’efficacité du programme d’investissements et de ses opérations », a commenté Igor Setchine, le pdg du groupe, cité dans un communiqué publié le 22 avril.

« Cela va inévitablement impacter les activités du siège administratif pour lequel nous avons fixé un objectif de réduction de 20 % des effectifs par rapport au niveau du 1er janvier 2016 », a poursuivi le dirigeant.

Le nouveau modèle de gestion de notre bureau administratif central est fondé sur les meilleures pratiques internationales, explique le géant pétrolier dans le même communiqué. Ce qui reflète les fondamentaux actuels de l’industrie et accroît l’efficacité de la gestion (…).

Il s’agit notamment de « consolider les fonctions de subdivisions, et élargir la responsabilité du personnel (…) via la suppression des subdivisions redondantes ».

L’Etat russe a annoncé ce mois d’avril qu’il cherchait un investisseur pour acquérir 19 % du capital de Rosneft dans le cadre d’un programme de privatisations. Le groupe BP détient pour sa part 19,75 % de Rosneft.

Image : Rosneft

 

Partager