Royaume-Uni : les autorités approuvent le plan de développement de Culzean

2016-09-29T12:51:53+00:00

MAERSK OIL Culzan Topsides août 2015Le groupe Maersk Oil a annoncé hier 31 août avoir obtenu l’accord de l’Autorité britannique du pétrole et du gaz (Oil & Gas Authority) pour son plan de développement du champ gazier haute pression-haute température (HPHT) de Culzean, en mer du Nord britannique. Selon la compagnie danoise, une fois atteint son pic de production en 2020-2021, ce gisement devrait couvrir 5 % de la demande totale de gaz du Royaume-Uni.

Découvert en 2008, Culzean dispose de ressources de gaz à condensats estimées entre 250 et 300 millions de barils équivalent pétrole (bep/jour). « Il s’agit du plus grand champ gazier découvert en mer du Nord britannique depuis dix ans », commente Maersk. La production devrait commencer en 2019 et se poursuivre pendant au moins 13 ans, avec plateau de production compris entre 60 000 et 90 000 bep/jour.

Maersk Oil et ses partenaires (JX Nippon et BP-Britoil) vont investir environ 3 milliards de £ (4,5 mds$) dans ce développement, dont plus de la moitié au Royaume-Uni. Par ailleurs, tout au au long de la durée de vie du champ, 2,1 mds£ (3,3 mds$) seront investis en dépenses d’exploitation sur le marché interieur, et plus de 400 emplois directs seront créés, précise Maersk dans un communiqué.

Enfin, le développement de Culzean bénéficie d’une aide fiscale dans le cadre de la « HPHT Cluster Area Allowance » mise en place par le gouvernement britannique dans son budget 2015. Cette aide vise à soutenir les projets HPHT qui ont généralement des coûts de développement plus élevés.

« Culzean est un développement important pour le Royaume-Uni comme pour Maersk Oil et ses partenaires », a commenté Jakob Thomasen, directeur général de Maersk Oil, cité dans le communiqué. Ce projet « est le dernier d’une série d’investissements importants réalisés par notre groupe en mer du Nord où nous sommes actifs au Danemark, en Norvège et au Royaume-Uni, reflétant ainsi notre engagement pour l’avenir de la région ».

Cette annonce est « un signal clair réaffirmant que la mer du Nord est ouverte aux affaires », a estimé de son côté George Osborne, le chancelier de l’Echiquier, également cité. (…) « En dépit des temps difficiles, le gouvernement a toujours soutenu l’industrie pétrolière et gazière en mettent en place des dispositifs  pour l’aider à protéger et à créer des emplois ».

Image : Maersk Oil

Partager