Saipem, Total et Veolia signent un accord commercial sur le traitement de l’eau

2016-06-15T18:33:59+00:00

SAIPEM SPRINGS for communication juin 2016Saipem a annoncé la signature d’un accord, avec Total et Veolia, pour être le distributeur exclusif de la technologie de traitement de l’eau de mer en deep offshore Springs, développée conjointement par les trois groupes industriels.

Springs (Subsea PRocessing and INjection Gear gor Seawater) est une unité sous-marine de désulfuration et de réinjection de l’eau de mer pour les projets d’exploration-production en eaux profondes.

Développé conjointement par la société de services Saipem, la compagnie pétrolière Total et le spécialiste de traitement de l’eau Veolia, cet équipement est capable de filtrer l’eau au centième de micron grâce à des membranes organiques de nanofiltration, « une première dans l’industrie du deep offshore ».

Des tests effectués à partir de 2014, dans l’offshore ouest-africain, ont permis de valider le procédé. Selon un document publié par Total en 2015, les essais ont confirmé une désulfuration de l’eau de mer très inférieure à 40 ppm.

Springs est une alternative rentable aux unités traditionnelles de traitement et d’injection d’eau implantées sur les plateformes, commente Saipem dans un communiqué publié le 10 juin 2016.

Elle améliore l’efficacité économique de la récupération assistée du pétrole grâce notamment à l’élimination des conduites sous-marines pour l’injection et à l’optimisation des topsides (poids et espace), et en facilitant la rénovation des infrastructures, particulièrement sur les FPSO (unité flottante de production, de stockage et de déchargement), explique la société de services parapétroliers.

Image : Saipem

Partager