Schlumberger finalise l’acquisition de Cameron

2016-04-05T13:10:27+00:00

Le groupe franco-américain de services pétroliers Schlumberger a annoncé avoir finalisé sa fusion avec l’équipementier américain Cameron au 1er avril. Quelques jours plus tôt, le ministère chinois du Commerce avait donné son feu vert à cette opération. Les synergies attendues devraient permettre de réaliser 900 millions de dollars d’économies au cours des deux prochaines années.

Annoncée en août dernier pour un montant de 14,8 milliards de dollars (soit un peu plus de 13 mds€), ce rapprochement va créer « une croissance tirée par la technologie, en intégrant la technologie de Schlumberger (dans le domaine) du réservoir et des puits et celle de Cameron (dans celui) des tête de puits, des équipements de surface, et du contrôle et de traitement de flux », commente Schlumberger dans un communiqué publié le 1er avril.

Cela se traduira la mise en place du premier système complet de forage et de production dans (notre) industrie, poursuit le groupe, grâce à (notre) expertise « dans l’instrumentation, le traitement de données, les logiciels de contrôle et l’intégration de systèmes ».

« En tant que société intégrée, nous conduirons la performance globale du système grâce à une intégration plus étroite entre les éléments de surface et souterrains, du forage à la production », a commenté Paal Kibsgaard, pd-g de Schlumberger, ajoutant que le processus de mise en œuvre des synergies, « rendues possibles par cette fusion », allait débuter.

Cette opération avait reçu l’aval des autorités américaines en novembre 2015 et celui des autorités européennes en février dernier. Depuis juin 2013, Schlumberger et Cameron détiennent la coentreprise OneSubsea.

Partager