Schneider Electric finalise la fusion de ses activités de logiciels industriels avec Aveva

2018-03-13T11:17:32+00:00

Schneider Electric a annoncé avoir finalisé le 1er mars 2018 la fusion de ses activités de logiciels industriels avec le spécialiste du domaine Aveva. Le groupe français détient désormais 60 % de l’entreprise britannique. Cette dernière emploie plus de 4 400 personnes dans le monde.

Déjà annoncée puis annulée en 2015, cette opération avait été relancée en septembre 2017.

Cette fusion crée un leader mondial dans le domaine des logiciels industriels et d’ingénierie, associant taille et pertinence pour les marchés clés, ainsi qu’un portefeuille de solutions (…), couvrant tous les aspects de la gestion digitale des actifs, depuis la simulation des processus jusqu’au design, la construction, la gestion des opérations de production et leur optimisation, commente Schneider Electric dans un communiqué publié le 1er mars 2018.

Aveva emploie plus de 4 400 personnes réparties sur 80 sites dans plus de 40 pays. Son siège social mondial se situe à Cambridge, au Royaume-Uni.

Outre, les industries O&G (amont et aval), l’énergie et la chimie, Aveva intervient également auprès des entreprises de la construction navale ou de l’agroalimentaire, ainsi que dans les secteurs des infrastructures et des villes intelligentes, des sciences de la vie ou encore le traitement de l’eau.

Emmanuel Babeau, dg délégué en charge des finances et des affaires juridique de Schneider Electric, et Peter Herweck, dg délégué en charge de l’activité Automatismes Industriels, ont été nommés administrateurs non-exécutifs du groupe Aveva. Emmanuel Babeau prend également la fonction de vice-président.

Aveva sera entièrement consolidé dans les comptes de Schneider Electric sous la division Automatismes Industriels.

Image : Shell (raffinerie de Pernis,Hollande)

Partager