SEA/LNG : une organisation pour promouvoir le GNL carburant marin

2016-07-18T13:01:38+00:00

Barge de soutage GNL (image GTT)

Plusieurs acteurs du marché du GNL ont annoncé la création de l’entité SEA/LNG, une fondation qui vise à objectif « relever les défis liés à l’utilisation du GNL comme carburant » pour les navires. 

Pour soutenir l’accroissement de la demande en GNL, le déploiement d’infrastructures dédiées est nécessaire afin de permettre un accès au GNL rapide, sécurisé et rentable d’un point de vue économique, explique GTT, l’un des membres fondateurs de l’organisation, dans un communiqué publié le 13 juillet. SEA\LNG s’adresse à tous les acteurs clés de la chaîne logistique du GNL et a « pour objectif de relever les défis liés à l’utilisation du GNL comme carburant ».

L’organisation SEA/LNG regroupe aujourd’hui GTT, Carnival Corporation, DNV-GL, Engie, ENN, GE, Lloyd’s Register, Mitsubishi Corporation, NYK, le Port de Rotterdam, Qatargas, Shell, Tote et Wartsil. Elle est dirigée par Peter Keller, vice-président exécutif de Tote.

Cette initiative conjointe s’inscrit pleinement dans le cadre des récentes règlementations environnementales, portées par les différents gouvernements, l’Union Européenne, et à l’échelle mondiale par l’Organisation Maritime Internationale (OMI), qui favorisent l’utilisation d’un mode de propulsion de navire beaucoup plus propre, ont également commenté les membres de SEA/LNG.

Image : GTT (barge de soutage GNL)

Partager