Shell annonce une chute de ses résultats

2014-01-20T11:02:39+00:00

Royal Dutch Shell a pris de court les marchés en annonçant par voie de communiqué que ses résultats 2013, dont la publication officielle est prévue le 30 janvier, seront « significativement inférieurs aux récents niveaux de rentabilité ». La Major anglo-néerlandaise justifie ces mauvais résultats par « des dépenses d’exploration en hausse, des volumes en baisse et des conditions défavorables dans l’aval pétrolier ».

Le bénéfice à coûts courants (CCS), qui exclut notamment la variation de valeur des stocks d’hydrocarbures et est considéré comme un indicateur clef, devrait s’élever à 2,2 milliards de dollars sur le trimestre, un plongeon de 70% par rapport aux 7,3 milliards engrangés un an plus tôt. Sur l’ensemble de l’année, le CCS devrait ressortir à 16,8 milliards contre 27,2 milliards en 2012 (-38%). Le bénéfice net devrait, lui, chuter de 73% à 1,8 milliard sur le trimestre, contre 6,7 milliards un an plus tôt, et à 16,4 milliards sur l’ensemble de l’année, contre 26,7 milliards en 2012 (-38,5%).

« Notre performance de 2013 n’a pas été celle que j’attends de Shell. Nous allons nous concentrer sur l’amélioration des résultats financiers de Shell, une plus grande efficacité du capital et la poursuite du renforcement de notre performance opérationnelle et de la mise en oeuvre des projets », a insisté Ben van Beurden, qui a remplacé le 1er janvier Peter Voser au poste de directeur général du groupe.

 

Partager