Shell en discussions exclusives avec DCC Energy pour la vente de Butagaz

2015-05-19T12:13:42+00:00

BUTAGAZ_logo_AAFFLe groupe Shell est entré en négociations exclusives avec la société irlandaise DCC Energy, qui lui propose 464 millions d’euros pour le rachat de Butagaz, sa filiale française de gaz de pétrole liquéfié (GPL), ont annoncé ce mardi 19 mai les deux groupes. Cette vente pourrait être finalisée dans le courant de cette année 2015.

Pour Shell, cette cession est conforme à sa stratégie de concentrer ses activés « aval » sur un nombre réduits d’actifs et de marchés là où il peut être le plus compétitif, et de se désengager du marche mondial du GPL. Le groupe a également précisé dans son communiqué qu’il poursuivrait l’ensemble des ses autres activités en France. Ce projet de cession devra bien évidemment obtenir l’accord des autorités de régulation. Enfin, une consultation sera engagée auprès des personnels de Butagaz.

« Je salue cette offre, qui reflète la haute valeur que DCC Energy place en Butagaz et en ses salariés, et démontre le potentiel de la société à l’avenir », a commenté le président de Shell France, Patrick Romeo, cité par l’AFP. De son côté, le directeur général de DCC Energy, Tommy Breen, a déclaré que « l’acquisition de Butagaz représente une étape majeure au regard des ambitions de DCC visant à être présent , de manière très significative, sur le marché mondial du GPL« .

Créée en 1931, Butagaz est un des leaders français de la distribution de GPL butane et propane. La société emploie près de 550 salariés et fournit chaque année plus de 400.000 tonnes de butane et de propane à plus de 4,2 millions de clients, particuliers et professionnels.

Avec AFP.

Partager