Shell rachète le britannique BG Group pour 47 Mds£

2015-04-08T16:28:05+00:00

Shell Complexe de Pernis (Pays-Bas)Le groupe pétrolier anglo-néerlandais Royal Dutch Shell rachète le spécialiste britannique du gaz BG Group pour 47 milliards de livres (67,3 milliards de francs), a rapporté l’AFP ce jour. Cette acquisition permettra notamment à Shell d’augmenter d’un quart ses réserves pétrolières et gazières prouvées.

L’opération – la plus importante dans le monde depuis le début de l’année, tous secteurs confondus – doit donner à Shell un accès aux gisements de BG au Brésil, en Afrique de l’Est, en Australie, au Kazakhstan et en Egypte. Certains figurent parmi les projets les plus ambitieux du monde dans le gaz naturel liquéfié (GNL).

Lors d’une conférence de presse, le directeur général de Shell, Ben van Beurden, a reconnu que des discussions poussées avec les autorités de la concurrence seraient peut-être nécessaires en raison de la présence de chacun des deux groupes en Australie, au Brésil, en Chine et dans l’Union européenne. Mais il a estimé qu’aucune cession d’actif ne serait nécessaire pour obtenir leur feu vert.

Shell a également précisé que l’intégration de BG augmentera d’un quart ses réserves pétrolières et gazières prouvées, et lui donnera « de meilleures perspectives pour ses nouveaux projets », surtout en Australie et au Brésil. Enfin, le groupe anglo-néerlandais pense porter le montant global de ses cessions d’actifs à 30 milliards de dollars de 2016 à 2018, à la faveur de cette fusion.

Source : AFP / Image : Shell

Partager