Shell stoppe ses activités d’exploration en Alaska

2015-10-06T11:27:05+00:00

SHELL Patrick Judy 20759475458 July 201Le groupe Shell a annoncé qu’il cessait toute activité d’exploration au large de l’Alaska « pour l’avenir prévisible ». Cette décision reflète à la fois les résultats décevants des forages réalisés sur la puits Burger J, les coûts élevés associés au projet et l’environnement réglementaire difficile et imprévisible pour l’offshore de cet Etat, a-t-il précisé.

La compagnie a indiqué avoir foré cet été, à une profondeur totale d’environ
2 070 m et par environ 45 m d’eau, le puis Burger J, situé à près 240 km au large de la ville de Barrow. Si la présence de pétrole et de gaz a été confirmée pour ce prospect, les résultats ne sont pas suffisants pour justifier la poursuite des recherches, a indiqué Shell dans un communiqué publié le 28 septembre.

Nous continuons « de voir un potentiel d’exploration important dans ce bassin, et la région est susceptible d’être en fin de compte d’une importance stratégique pour l’Alaska et les États-Unis », a commenté Marvin Odum, directeur Amont de Shell Amériques. « Toutefois, ce résultat est clairement décevant pour cette partie du bassin ».

La compagnie a également précisé que, suite à cette annonce, elle enregistrait des charges financières dont le détail sera communiqué lors de la présentation des résultats du 3e trimestre. La valeur comptable de ses activités en Alaska est estimée à quelques 3 milliards de dollars, et Shell devra également payer 1,1 md$ pour des engagements contractuels futurs.

A noter que le groupe anglo-néerlandais détient 100 % d’intérêt dans 275 blocs situés dans la zone externe du plateau continental de la mer des Tchouktches.

Image : Shell-Patrick Judy

Partager