Shell va céder pour 3,8 mds de dollars d’actifs en mer du Nord britannique

2017-02-08T17:44:44+00:00

SHELL 8183752667_62af089dac_oShell a annoncé la vente d’un ensemble d’actifs en mer du Nord britannique à la société d’investissement Chrysaor pour un montant maximal de
3,8 milliards de dollars. La part de Shell dans la production totale des actifs concernés représente 115 000 b/j en 2016, pour une production totale du groupe en mer du Nord britannique d’environ 211 000 b/j.

Les actifs cédés comprennent les participations de Shell dans les champs Buzzard, Beryl, Bressay, Elgin-Franklin, J-Block, Greater Armada cluster, Everest, Lomond et Erskine, ainsi qu’une participation de 10% dans Schiehallion, précise le groupe dans un communiqué daté du 31 janvier 2017.

Le montant de la transaction conclue entre Shell et Chrysaor comprend une contrepartie initiale de 3 milliards de dollars à laquelle s’ajoute un paiement pouvant aller jusqu’à 600 millions de dollars entre 2018-2021, selon l’évolution des cours, ainsi qu’un paiement maximal de 180 millions de dollars en cas de nouvelles découvertes.

Le coût de démantèlement des champs concernés est estimé à 3,9 milliards de dollars, précise également le groupe pétrolier, qui assumera un milliard de dollars de ces coûts, alors que Chrysaor assumera le reste du passif.

Cette opération devrait être finalisée au deuxième semestre de 2017, avec comme date d’entrée en vigueur de la transaction le 1er juillet 2016. Environ 400 collaborateurs de Shell devraient être transférés à Chrysaor.

« Cet accord témoigne de la dynamique du programme de désinvestissements de 30 milliards de dollars (du groupe) », a commenté Simon Henry, directeur Financier de Shell. « Il s’appuie sur les récentes annonces concernant l’amont dans le golfe du Mexique et au Canada »

Image : Shell

Partager