Siemens rachète le groupe américain Dresser-Rand pour 7,6 milliards de dollars

2014-09-26T14:47:00+00:00

Le géant allemand Siemens a annoncé qu’il rachetait le fabricant américain de turbines et compresseurs Dresser-Rand pour devenir un poids lourd de l’extraction gazière en pleine expansion aux Etats-Unis avec le gaz de schiste. Le conglomérat industriel Siemens offre un prix de 83 dollars l’action, ce qui valorise l’opération à 7,6 milliards de dollars (5,8 milliards d’euros) incluant la prise en charge des dettes, a précisé le groupe de Munich sur son site. Siemens entend conclure l’opération, qui valorise le groupe de Houston (Texas) à plus de deux fois son chiffre d’affaires, d’ici l’été 2015.

Cette acquisition permet à Siemens de se renforcer dans les activités d’extraction de gaz et de profiter de l’expansion de la production de gaz de schiste aux Etats-Unis. Le nom et la marque Dresser-Rand ainsi que son équipe dirigeante seront conservés par Siemens qui fait de Houston le siège de ses activités dans le pétrole et le gaz, indique le groupe américain.

Complémentarité de portefeuille

« Dresser-Rand convient parfaitement au portfolio de Siemens. Les activités des deux groupes combinées vont créer un fournisseur de classe mondiale pour les marchés pétrolier et gazier en pleine expansion », a affirmé Joe Kaeser, pdg de Siemens.

Dresser-Rand emploie 8000 personnes dans le monde et a réalisé un chiffre d’affaires de 3 milliards de dollars en 2013.

Le géant allemand, dont le chiffre d’affaires a atteint 97 milliards de dollars en 2013, a déjà racheté au printemps les activités de production de turbines à gaz et de compresseurs du britannique Rolls-Royce.

Source AFP

Partager