Siemens signe son retour en Iran avec un partenariat de long terme

2016-03-04T17:33:58+00:00

Zwei SGT6-5000F-Gasturbinen werden im St. Joseph Energy Center im US-Bundesstaat Indiana installiert. Two SGT6-5000F gas turbines will be installed at the St. Joseph Energy Center in Indiana, USA.Le groupe allemand a annoncé la signature d’un accord de licence avec la société Mapna dans le domaine des turbines à gaz et des générateurs pour centrales électriques. Le groupe iranien acquiert ainsi le savoir-faire technologique pour la fabrication en Iran de turbines à gaz de classe F de Siemens.

« Les deux parties vont coopérer pour fournir plus d’une vingtaine de turbines à gaz et les générateurs associés au cours de la prochaine décennie », explique le groupe allemand dans un communiqué publié le 2 mars. Dans ce cadre, Siemens va également livrer deux turbines de classe F pour la centrale de Bandar Abbas, dont l’une sera livrée prochainement.

Siemens et Mapna ont par ailleurs signé un protocole d’accord (MoU) pour développer conjointement une feuille de route pour l’extension et l’optimisation de l’ensemble du système électrique en Iran. Cet accord comprend tout à la fois la production, le transport et la distribution de l’électricité, sans oublier les services et solutions liés, y compris des services EPC (ingénierie, fourniture et construction) et financiers.

« Grâce à ces accords importants, nous réinstallons un partenariat de long terme dans le domaine de l’énergie entre Mapna et Siemens », a déclaré Joe Kaeser, directeur général de Siemens AG. « Notre portefeuille et notre expertise (…) dans la production et la gestion de l’énergie et de l’efficacité énergétique, ainsi que dans le secteur du pétrole et du gaz, aideront le peuple iranien à développer un système d’électrification durable, abordable et moderne pour soutenir le développement économique et social du pays ».

Image : Siemens

Partager