Sinopec va céder 30% d’une filiale pour plus de 13,4 milliards d’euros

2014-09-22T10:37:03+00:00

Le géant pétrolier chinois Sinopec va céder 30% de sa filiale de vente et de marketing pour l’équivalent de 13,4 milliards d’euros, a-t-il annoncé, alors que Pékin affiche sa volonté de réformer les mastodontes du secteur public.
Selon l’accord conclu, 25 investisseurs extérieurs, chinois pour la plupart, vont acquérir 29,99% de Sinopec Sales pour 107,09 milliards de yuans, a annoncé le groupe dans un communiqué diffusé à la Bourse de Hong Kong où il est coté.
Sinopec continuera donc de contrôler plus de 70% de cette filiale, qui opère environ 30000 stations-service et points de distribution de carburant à travers la Chine.
Cette vente, qui avait été esquissée en février et doit encore être approuvée par les régulateurs, a été saluée par les médias d’Etat chinois comme la première opération majeure d’ouverture du capital d’un des trois géants énergétiques publics du pays (CNPC, CNOOC et Sinopec).
Les autorités communistes s’étaient engagées en novembre 2013 à accorder un rôle « décisif » au secteur privé dans l’allocation des ressources financières.
Elles projetaient notamment d’ouvrir de façon contrôlée l’accès aux mastodontes du secteur public, tout en les obligeant à opérer dans un environnement plus concurrentiel.
Source AFP

Partager