Statoil achète 15% d’un bloc d’exploration en Uruguay

2016-02-03T18:04:46+00:00

(c) Statoil

La filiale uruguayenne du pétrolier norvégien Statoil vient de faire l’acquisition d’une partie d’une licence d’un bloc d’exploration situé à 200 kilomètres du littoral de l’Uruguay. Au large de ce pays d’Amérique du Sud, il y a une importante zone maritime dédiée à l’exploration pour la recherche de nouvelles sources pétrolières et gazières, divisée en 17 blocs. Le bloc numéro 14 était jusqu’à présent détenu par ExxonMobil à 35% et par Total à 75%. Le groupe français vient de céder une partie de sa licence à Statoil, qui en possède désormais 15%. Les deux groupes n’ont pas communiqué le montant des transactions mais l’acquisition de ce morceau de mer de 6690m2 et d’une profondeur variant de 1800 à 3500 mètres est une ouverture sur l’Uruguay pour l’entreprise norvégienne. « Grâce à cette transaction, nous nous sommes postés sur un bassin encore inexploré avec un grand potentiel« , souligne Nicholas Alan Maden, vice-président du service exploration de Statoil. « Cela s’inscrit dans la continuité de notre stratégie d’exploration pour un accès rapide à grande échelle et cela renforce notre portefeuille international à long terme. »

image : Statoil

Romain Lambic

Partager