Statoil cède ses 20 % dans le gazoduc TAP pour 208 millions d’euros

2015-12-01T11:06:35+00:00

TAP men_examining_pipesStatoil a annoncé la vente de sa part de 20 % dans la compagnie Transadriatic Pipeline AG au gestionnaire de réseau de transport de gaz italien Snam pour 208 millions d’euros. Cette opération faite suite à la cession, l’an dernier, par le groupe norvégien, de la totalité de sa participation dans le gisement gazier de Shah Deniz (Azerbaïdjan). 

« Cette cession renforce notre flexibilité financière et est en ligne avec notre stratégie d’optimisation de notre portefeuille et à nos priorités en matière de gestion du capital », explique Jens Økland, vice-président exécutif Marketing, Secteur intermédiaire et Process, dans un communiqué publié le 1er décembre.

En mai 2014, Statoil avant annoncé la vente de 10 % de ses intérêts dans le gisement de Shah Deniz et dans le pipeline SCPC (South Caucasus Pipeline Company) à BP et SOCAR. Puis, en octobre de la même année, le groupe avait annoncé la vente de sa part restante de 15,5 % dans Shah Deniz et dans SCPC
à Pétronas, ainsi que sa part de 12,4 % dans AGSC (Azerbaïdjan Gas Supply Company).

Cette transaction doit être finalisée pour la fin de cette année.

D’une longueur total de 882 km, pour une capacité de 10 milliards de m3, TAP débutera au niveau du raccordement avec la section TANAP (Trans-Anatolian Gas Pipeline) du projet Southern Gas Corridor, située à la frontière gréco-turque.
Cette conduite traversera ensuite la Grèce et l’Albanie puis la mer Adriatique, pour rejoindre l’Italie dans la région des Pouilles, où elle sera raccordée au réseau de gaz naturel italien.

Image : TAP

Partager