Statoil finalise deux transactions avec Repsol, en Norvège et aux Etats-Unis

2016-01-05T22:41:20+00:00

Gudrun installationLe groupe norvégien Statoil a notamment annoncé avoir  finalisé, avec le groupe espagnol Repsol, deux transactions présentées au début du mois de décembre dernier.

D’une part, Statoil a cédé au groupe énergétique espagnol une participation de 15 % dans le champ Gudrun (photo) sur le plateau continental norvégien. Statoil reste l’opérateur de ce projet et le principal actionnaire avec une participation de 36 %.

D’autre part, Statoil a acquis auprès de Repsol une participation de 13 % dans leur coentreprise dédiée à l’exploration-production des hydrocarbures non conventionnels dans la région d’Eagle Ford (Texas), indique-t-il dans un communiqué publié le 31 décembre dernier.

Le groupe pétrolier norvégien devient seul opérateur de ce projet dont il détient désormais 63 %, pour 37 % pour Repsol (via Talisman Energy).

Par ailleurs, Statoil a annoncé avoir soumis aux autorités brésiliennes une demande pour devenir opérateur sur le permis offshore BM-C-33, situé dans le bassin de Campos au Brésil. Statoil détient 35 % de ce projet qui comporte trois importantes découvertes (Pao de Açucar, Gavea et Seat).

Enfin, pour ce qui est de l’acquisition par Statoil d’une quote-part de 31% dans la licence Alfa Sentral, située sur la partie britannique du plateau continental, le groupe norvégien précise qu’il reste en attente de l’approbation de Sinopec, partenaire de Repsol dans le projet. Un fois cette transaction finalisée, le groupe norvégien porterait sa participation à hauteur de 55 %, contre 24 % actuellement.

Image :  Eli Skjæveland Tengesdal/Statoil ASA

 

 

 

Partager