Statoil sort de l’immense gisement Shah Deniz

2014-10-13T18:51:50+00:00

Le groupe pétrolier norvégien Statoil va complètement se désengager du gisement gazier Shah Deniz en Azerbaïdjan et du gazoduc du Caucase du Sud en cédant ses 15,5% restants au malaisien Petronas pour 2,25 milliards de dollars (1,8 milliard d’euros).

Situé en mer Caspienne, Shah Deniz est un projet immense qui permettra de réduire la dépendance de l’UE aux livraisons de gaz russe en couvrant environ 20% de ses besoins via les gazoducs transanatolien (TANAP) et transadriatique (TAP), prolongements du gazoduc du Caucase du Sud.

En mai, le norvégien avait déjà bouclé la cession d’une première part de 10% du gisement et du gazoduc à l’azerbaïdjanais Socar (6,7%) et au britannique BP (3,3%) pour 1,45 milliard de dollars.

Confronté à une production pétrolière haletante et à une baisse du cours du baril alors même que les coûts s’envolent, Statoil, détenu à 67% par l’État norvégien, s’est engagé dans un vaste programme de cessions destiné à dégager du cash flow et à continuer de verser des dividendes à ses actionnaires.

« La cession optimise notre portefeuille et renforce notre flexibilité financière pour mettre la priorité sur le développement industriel et la croissance rentable », a déclaré Statoil dans un communiqué lundi.

Cette nouvelle opération porte aussi sur 15,5% dans une holding et 12,4% dans le distributeur de gaz azerbaïdjanais AGSC. La quote-part de Statoil dans Shah Deniz représentait une production de 38000 barils équivalent pétrole par jour au 2e trimestre, a précisé le groupe.

Après finalisation de la transaction qui devrait avoir lieu au 1er trimestre 2015, le tour de table de Shah Deniz sera constitué de BP, opérateur avec 28,8%, du turc TPAO (19%), de Socar (16,7%), du russe Lukoil (10%) et de Nico (10%), filiale helvétique de la Compagnie pétrolière iranienne (NIOC).

Fin mai, le français Total avait lui aussi annoncé son désengagement du projet en cédant ses 10% à TPAO pour 1,5 milliard de dollars.

Source AFP

Partager