Statoil va supprimer jusqu’à 7 % de ses effectifs

2015-06-16T13:03:45+00:00

HeidrunLe groupe pétrolier norvégien Statoil va supprimer entre
1 100 et 1 500 postes d’ici à la fin 2016, soit jusqu’à 7 % de ses effectifs, a-t-il annoncé mardi 16 juin, rapporte l’AFP. Dans un contexte de baisse du prix du baril, la compagnie – détenue à 67 % par l’État norvégien – va également se séparer d’environ 525 consultants.

« Nous déplorons qu’il soit nécessaire de supprimer de nouveaux emplois mais ces améliorations sont nécessaires pour renforcer la compétitivité de Statoil et garantir la création de valeur à l’avenir », a déclaré un haut responsable, Anders Opedal, dans un communiqué.

La compagnie, qui fait face à des coûts très élevés en Norvège après une décennie de boom pétrolier, est confrontée comme ses concurrents à un net repli du pétrole qui s’échange aujourd’hui à un peu plus de 60 dollars le baril contre 114 dollars en juin dernier.

Statoil a déjà supprimé ou redistribué, l’année dernière, quelque 1 950 emplois, ramenant ses effectifs à 22.500 personnes à la fin de l’année, dans le cadre d’un programme de réduction des coûts dont il espère tirer 1,7 milliard de dollars d’économies par an à compter de 2016. Les réductions d’effectif annoncées ce mardi sont un peu en-deçà des chiffres avancés, en avril dernier, par la presse financière norvégienne.

Au premier trimestre 2015, Statoil a essuyé une perte nette de 35,5 milliards de couronnes (4,2 milliards d’euros), essentiellement sous le poids de dépréciations d’actifs, principalement dans les hydrocarbures non-conventionnels aux États-Unis.

Source : AFP / Image : Harald Pettersen-Statoil

Partager