Stockage onshore : GTT signe un accord de licence avec l’américain Matrix PDM Engineering

2016-10-11T10:56:28+00:00

gtt-265962_engie-bestimage-werdefroy-yann2Le spécialiste des solutions pour le stockage et le transport du gaz liquéfié a annoncé la signature d’un accord de licence avec la société américaine Matrix PDM Engineering pour l’utilisation de ses technologies dans le domaine des réservoirs terrestres. Basée à Tusla (Oklahoma), cette société d’ingénierie est le premier EPC aux Etats-Unis à être titulaire d’une licence GTT.

Avec cet accord, Matrix PDM Engineering aura le droit d’utiliser les brevets de GTT pour construire des réservoirs de stockage terrestres de GNL (gaz naturel liquéfié), de GPL (gaz de pétrole liquéfié) et d’autres gaz liquéfiés par l’intermédiaire des entreprises de construction affiliées au (groupe) Matrix, précise la société d’ingénierie française dans un communiqué publié le 10 octobre 2016.

Créé en 1984, le groupe Matrix possède plusieurs filiales qui conçoivent, bâtissent et assurent la maintenance d’infrastructures dans les secteurs de l’énergie et de l’industrie.

L’accord qui vient d’être signé concerne le déploiement de la technologie GTT aux Etats-Unis, au Canada, au Mexique et aux Caraïbes.

Dans ce cadre, GTT apportera une assistance technique pour le déploiement de sa technologie à membrane GST, dédiée au réservoirs terrestres et basée sur sa technologie Mark III dédiée aux applications navales.

En décembre 2015, la technologie à membrane de GTT a été homologuée par la NFPA (National Fire Protection Association) pour être intégrée dans la norme américain A59 pour la production, le stockage et la manutention du GNL, précise également le communiqué déjà cité.

Image : GTT

Partager