Christophe de Margerie à l’Assemblée : entre incompréhensions et franc-parlé

2014-01-17T11:21:00+00:00

Christophe de Margerie, était auditionné mercredi 15 janvier par la commission des Affaires Economiques de l’Assemblée nationale. Un exercice compliqué pour le pdg de Total qui a assumé ses positions et, comme d’accoutumé, a été avare en langue de bois, ce qu’auraient peut-être préféré les députés. Tous les sujets d’actualité ont été abordés par la commission présidée par François Brottes. Raffinage Sujet brûlant d’actualité, le raffinage français a été un des premiers abordés par la représentation nationale. Sur l’ensemble du pays, le constat ne varie pas : le raffinage français perd de l’argent. « La situation est très compliqué pour nos [ … ]