Le carburant à base de micro-algues, pas avant 2030

2016-02-08T12:26:42+00:00

C’est un domaine de recherche qui se développe depuis plusieurs années. L’hypothèse d’un biocarburant 3e génération, à base de micro-algues avance, mais à petit pas. Jérémy Pruvost du laboratoire Algosolis et Isabelle Lombaert-Valot d’Airbus ont fait le point de l’avancée des travaux pour Le Marin.  De nombreux laboratoires, comme Algosolis, multiplient les recherches pour développer le procédé. Mais pour le moment, « il n’y a pas d’avenir clair pour ces biocarburants », explique Jérémy Pruvost, responsable d’Algosolis. Il estime notamment que « c’est le marché qui fera que (…) ce sera une réalité ou pas. » Difficile donc de savoir quand une voiture pourra rouler [ … ]

Suède : Air Liquide acquiert FordonsGas, distributeur de Bio-GNV

2014-11-11T09:54:39+00:00

Le spécialiste des gaz industriels a annoncé l’acquisition de FordonsGas, société de distribution de Bio-GNV (Bio-Gaz naturel pour les véhicules) pour le marché du transport en Suède. Cette opération, dont le montant n’a pas été révélé, doit être finalisée pour la fin de cette année, précise le communiqué du groupe. Crée en 1998, FordonsGas exploite plus de 40 stations de Bio-GNV, ce qui en fait « l’un des plus importants réseaux de distribution de ce carburant sur le territoire suédois ». La société emploie 32 collaborateurs et réalise un chiffre d’affaires annuel d’environ 20 millions d’euros. « La Suède est en Europe un [ … ]

Bioéthanol : Technip forme une alliance avec l’italien Biochemtex

2014-11-10T12:50:56+00:00

Technip a annoncé la création d’une alliance stratégique avec Biochemtex, actionnaire majoritaire de Beta Renewables qui contrôle la technologie de bioéthanol de deuxième génération Prosea,  portant sur le développement de projets de bioéthanol. La technologie Prosea « est le procédé leader pour la conversion de matières cellulosiques en produits pétroliers, sans concurrencer l’industrie alimentaire », précisent les partenaires. Cette alliance vise à « renforcer la position du groupe sur le marché des technologies onshore », indique le spécialiste des services pétroliers. Il s’agit notamment d’obtenir « le meilleur rendement du capital investi dans ce secteur industriel, en s’appuyant sur les standards les plus élevés en [ … ]

Les Etats-Unis investissent dans l’éthanol cellulosique

2014-09-04T15:12:28+00:00

POET-DSM Advanced Biofuels, co-entreprise entre le groupe chimique néerlandais DSM et le producteur américain d’éthanol POET, vient d’inaugurer en grande pompe sa première usine commerciale d’éthanol cellulosique à Emmetsburg, dans l’Iowa. Baptisée Projet Liberty, cette usine qui a coûté 275 millions de dollars permet de prouver que la production de carburants de deuxième génération n’est plus une fantaisie de technologues « mais devient une réalité », selon Jeff Broin, président-fondateur de POET. Cette unité utilise une technologie qui convertit par la biotechnologie des résidus agricoles en carburant renouvelable, par exemple des résidus de la production de maïs (feuilles, tiges, épis [ … ]

L’IFPEN y croit

2013-06-12T09:54:52+00:00

Les carburants de deuxième génération (G2) sont tout proches de l’industrialisation, aux dires d’Olivier Appert, président de l’IFPEN. L’institut de recherche, dont la vocation est de développer des procédés pour le secteur du pétrole et des énergies renouvelables, termine le pilotage du projet Futurol. Celui-ci vise à produire de l’éthanol par voie fermentaire à partir de lignocellulose issue de co-produits agricoles, forestiers ou de biomasse dédiée. Dans deux ans, le procédé sera fin prêt pour sa commercialisation. Et selon Pierre Porot, directeur biocarburants à l’IFPEN, « on touche du doigt la rentabilité économique. Les biocarburants sont aujourd’hui 20 à 50% plus chers [ … ]

La croissance des biocarburants s’essouffle encore en Europe, à 3%

2012-12-18T14:27:52+00:00

La croissance de la consommation de biocarburants a nettement ralenti en 2011, à seulement 3%, alors qu’elle dépassait les 40% trois ans plus tôt.  L’an passé, la consommation a atteint 13,6 millions de tonnes équivalent pétrole (tep), contre 13,2 millions en 2010, selon le baromètre biocarburants de l’observatoire indépendant des énergies renouvelables EurObserv’ER. La croissance de la consommation des biocarburants dans les transports n’est plus que de 3%, contre 10,7% en 2010, 24,6% en 2009 et 41,7% en 2008, souligne l’observatoire. « La priorité des gouvernements de l’Union européenne n’est plus à une croissance rapide de la consommation des biocarburants », relève [ … ]