La justice italienne accélère sur l’affaire Bedjaoui

2013-08-09T11:59:50+00:00

Le parquet de Milan a lancé un mandat d’arrêt international à l’encontre de Farid Bedjaoui, soupçonné d’être l’homme clé dans le scandale de corruption qui touche Eni en Algérie. Selon le quotidien El Corriere della Sera, la justice tenterait de saisir quelque 123 millions de dollars déposés par le suspect dans des banques asiatiques (Hong Kong et Singapour notamment). Ces sommes auraient été destinées à de hauts responsables algériens pour obtenir des contrats d’une valeur totale de 8 milliards d’euros auprès de la Sonatrach. Démissions en chaîne Dans cette affaire, la société italienne d’ingénierie et exploration pétrolière Saipem, filiale d’Eni, [ … ]

Total règle l’ardoise iranienne

2013-05-31T09:31:57+00:00

Total a accepté de payer une forte amende aux autorités américaines pour mettre fin à la procédure qui était lancée à l’encontre du groupe français pour « corruption d’agents publics » en Iran. La compagnie, cotée sur le New York Stock Exchange (NYSE), va verser 153 millions de dollars au gendarme de la bourse américaine (la SEC) et 245,2 millions de dollars au Département américain de la Justice (DoJ). 60 millions de pots-de-vin Dans son communiqué, le DoJ détaille comment le groupe français aurait fait passer quelque 60 millions de dollars de dessous de table en « dépenses de développement commercial » pour obtenir [ … ]