Poursuite des négociations entre Bagdad et Erbil

2014-03-23T11:01:49+00:00

Alors que la production du Kurdistan irakien échappe toujours au pouvoir central, la province autonome s’est engagée jeudi à exporter 100 000 barils de pétrole jour à travers les pipelines du gouvernement. Un premier pas pour sortir du blocage politique actuel qui n’augure pour autant pas une fin de conflit. Le Kurdistan irakien semble toujours vouloir s’éloigner du giron de Bagdad. « Dans un geste de bonne volonté, le gouvernement régional du Kurdistan (GRK) a proposé de contribuer aux exportations de pétrole irakien par oléoduc afin de donner aux négociations les meilleures chances de succès », a annoncé le GRK dans un [ … ]