L’ASN met en demeure deux filiales d’Areva

2013-08-01T09:08:35+00:00

L’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) a mis en demeure deux filiales d’Areva exploitant les installations nucléaires du Tricastin et de Romans-sur-Isère (Drôme). L’institution, présidée par Pierre-Franck Chevet, souhaite ainsi rappeler le groupe nucléaire à ses engagements d’améliorer ses moyens de gestion des situations d’urgence dans le cadre des actions post-Fukushima. Concrètement, l’ASN reproche aux filiales d’Areva (Eurodif Production, Comurhex, Socatri, Areva NC, SET pour le site du Tricastin et FBFC pour Romans-sur-Isère) de ne pas avoir mis en œuvre des dispositions transitoires de gestion des situations d’urgence en cas de survenue d’un aléa naturel extrême. Changement de plan A l’heure [ … ]