L’action de GDF Suez trop peu valorisée

2013-06-18T08:03:00+00:00

Le président de la République, François Hollande, a indiqué dimanche soir lors de l’émission télévisée « Capital » ne pas avoir l’intention de céder des participations dans GDF Suez. « Pourquoi pour des entreprises comme (…) France Télécom ou GDF Suez, nous ne vendons pas? Parce que nous considérons que les cours ne sont pas suffisamment élevés », a-t-il expliqué. L’Etat est l’actionnaire principal du groupe franco-belge avec 36,7% du capital. Le gouvernement cherche des recettes supplémentaires pour financer sa politique et compenser la baisse des revenus de l’impôt, grevés par une consommation intérieure à un niveau historiquement bas. François Hollande s’est dit prêt [ … ]