Petroplus : La CGT conteste la vente

2014-07-08T09:51:18+00:00

La CGT a contesté jeudi, devant la cour d’appel de Rouen, la légalité de la vente au groupement Bolloré-Valgo du site de l’ex-raffinerie Petroplus de Petit-Couronne (Seine-Maritime). Le syndicat estime que l’offre de la société suisse Terrae International n’a pas été prise au sérieux, tandis que le Liquidateur Judiciaire met en garde contre le risque que le site devienne une friche industrielle. Site « bradé » Pour le compte de l’ex section CGT de Petroplus, de l’association Hope (anciens salariés), de la fédération CGT de la chimie et de la société suisse Terrae International, l’avocat Maître Eric Baudeu a fait valoir que le [ … ]

Des projets industriels émergent

2014-06-23T15:38:31+00:00

Trois industriels français, Valgo, Bolloré et Eiffage, ont évoqué le 20 juin à l’issue d’un comité de pilotage leurs projets de reprise, contestés par la CGT, du site de l’ancienne raffinerie Petroplus, promettant 450 emplois avant 2019 et des investissements de 200 millions d’euros. La raffinerie du groupe suisse Petroplus à Petit-Couronne, au sud de Rouen, avait été liquidée en octobre 2012, alors qu’elle comptait 449 salariés, mais son activité s’était poursuivie jusqu’à la mi-avril 2013. Repreneurs Depuis lors, en l’absence de repreneur « crédible » selon les pouvoirs publics, l’État a confié au préfet de la région Haute-Normandie Pierre-Henry Maccioni la mission d’assurer le « repositionnement [ … ]