Suez investit 4,2 M€ dans les technologies de production d’énergie à partir de déchets

2018-01-09T12:46:23+00:00

Le groupe Suez, via son fonds d’investissements Corporate Suez Ventures, a annoncé des prises de participation dans Etia et sa filiale Cogebio qui ont développé des solutions de production d’énergie décentralisée à partir de biomasse et de déchets secs.  Ces investissements ont pour objectif d’accompagner le groupe Etia dans son développement en France et à l’international et de créer une gamme complète de solutions pour la production d’énergie verte, a indiqué Suez dans un communiqué publié le 9 janvier 2018. La société d’ingénierie Etia a notamment développé une plateforme de conversion thermochimique (torréfaction, pyrolise, gazéification) pour tous les résidus type [ … ]

Hydrogène : un potentiel de près de 20 % de l’énergie consommée en 2050 selon l’Hydrogen Council

2017-12-18T15:35:19+00:00

Déployé à grande échelle, l’hydrogène pourrait représenter près d’un cinquième de l’énergie totale consommée à l’horizon 2050, selon une étude McKinsey réalisée pour l’Hydrogen Council et publiée en marge de la COP23. A ce niveau, l’hydrogène pourrait contribuer à hauteur de 20 % à l’objectif de réduction des émissions de CO2 à la diminution requise pour limiter le réchauffement climatique à 2 °C. L’étude « Hydrogen, Scaling Up » présente une feuille de route précise et complète sur le déploiement de l’hydrogène et sur les possibilités que cette énergie offre dans le cadre de la transition énergétique, indique l’Hydrogen Council dans un [ … ]

Réseaux de chaleur : en Ile-de-France, Engie convertit la centrale de Saint-Denis à la biomasse

2017-07-07T12:22:01+00:00

Isabelle Kocher, dg d’Engie, a inauguré le mardi 4 juillet 2017, en présence des élus locaux, la nouvelle chaufferie biomasse de Saint-Denis (Seine Saint-Denis). D’une puissance de 26,5 MW, cette installation permet d’alimenter à plus de 50 % en énergie renouvelable le troisième plus important réseau de chaleur de France. Représentant un investissement de 40 millions d’euros, dont 2 M€ financés par la Région Ile-de-France et 4 M€ par l’Ademe, la centrale biomasse de Saint-Denis (Seine Saint-Denis) a été mise en service en octobre 2016. Elle alimente en énergie renouvelable le réseau de chaleur de Plaine Commune qui fournit de [ … ]

Réseaux de froid : Engie prend une participation de 40 % dans la société émiratie Tabreed

2017-06-22T18:00:39+00:00

Engie a annoncé l’acquisition de 40 % du spécialiste des réseaux urbains de froid Tabreed pour environ 700 millions d’euros. Le groupe français compte se développer, via Tabreed, sur de nouveaux marchés émergents comme l’Inde, l’Egypte et la Turquie.  La société d’investissements stratégiques Mubadala (Mubadala Investment Company), basée à Abu Dhabi, reste l’actionnaire majoritaire de Tabreed (National Central Cooling Company PJSC) avec 42 % du capital, précise Engie dans un communiqué publié le 19 juin 2017. Tabreed, qui propose « ses solutions innovantes de climatisation dans le cadre de projets majeurs d’infrastructures aux Émirats arabes unis et aux pays membres du [ … ]

Belgique : Veolia opérera la future centrale biomasse de Gand

2015-10-06T12:09:29+00:00

Veolia a été retenu par la compagnie belge BEE comme opérateur d’une centrale de production d’électricité, d’une puissance de 2015 MW, qui sera implantée dans sur le site du port international de Gand. Cette installation assurera 2 % de la production totale d’électricité de la Belgique.  « Prévu de démarrer au premier trimestre de 2016, la construction de la centrale durera trois années », indique le groupe Veolia dans un communiqué publié le 6 septembre, ajoutant que la totalité de l’électricité produite par cette unité, qui brûlera des copeaux de bois, sera commercialisée auprès d’industriels. Le contrat d’exploitation remporté par Veolia pour [ … ]

Chine : Engie renforce ses activités dans la région de Chongqing

2015-09-21T16:37:27+00:00

Le groupe Engie a annoncé la signature de deux accords de coopération majeurs avec des entreprises chinoises « en vue d’accroître ses activités » dans ce pays, et notamment avec la municipalité de Chongqin. Le premier de ces contrats, signé avec Chongqing Energy Investment Group, porte sur une coopération stratégique « visant à promouvoir et à développer des projets de distribution d’énergie ». Concrètement, les deux groupes procèderont à un nouvel apport en capital d’un montant de 200 millions de renminbis (environ 27,4 millions d’euros) dans leur coentreprise SinoFrench Energy Services Co., Ltd (Engie 40 % et Chongqing Gas 60 %). En parallèle, les deux groupes vont [ … ]