Coup de jeune sur le code minier

2013-12-16T10:09:33+00:00

Thierry Tuot, conseiller d’Etat, a déposé le 10 décembre auprès d’Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, et Philippe Martin, ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie son projet de nouveau code minier. Datant de 1810, le code minier français avait besoin d’une cure de jouvence. « Il ne donne satisfaction ni aux industriels, ni aux écologiste, bref à personne », a résumé Arnaud Montebourg. Si l’introduction de mesures écologiques est confirmée, sa fusion avec le code de l’environnement est en revanche écartée. Le modèle français qui repose sur le rôle de l’Etat qui délivre les titres, et les richesses découvertes [ … ]

Le statut de gazo-intensif va être créé

2013-10-11T14:29:51+00:00

C’était une demande forte des industriels fortement consommateur de gaz naturel. Le statut de « gazo-intensif » devrait voir le jour très prochainement, permettant à ses bénéficiaires de disposer de meilleures conditions d’approvisionnement, annonce le 10 octobre Les Echos. Ce statut a pour ambition de réduire l’écart de compétitivité des industries gourmandes en gaz, pénalisées notamment par un prix trois fois moins cher aux Etats-Unis. Modalités à définir Si ce statut était demandé par les industriels depuis longtemps, il semblerait le différentiel de prix au sein même de l’Hexagone ait accélérer le processus. En effet, la forte demande de gaz naturel liquéfié [ … ]

La CRE dit oui au gaz de mine mais…

2013-10-16T15:35:11+00:00

La Commission de régulation de l’énergie (CRE) a rendu le 7 octobre un avis défavorable au projet d’arrêté que lui a soumis le gouvernement au motif que la rentabilité du scenario cible était trop élevée. Le régulateur rappelle cependant son attachement à l’exploitation du gaz de mine ou de grisou qui « évite le rejet dans l’atmosphère de ce gaz à forte concentration de méthane dont l’effet sur les changements climatiques est très préoccupant et, d’autre part, elle réduit très significativement les risques d’explosions spontanées ou accidentelles ». 10% de rentabilité Si la CRE ne s’oppose pas sur le principe à l’exploitation [ … ]

Fin de la récré pour Goldman Sachs & Consorts ?

2013-07-30T08:39:14+00:00

Pas de vacances cet été pour le Comité bancaire du Sénat américain. Cette commission composée de sénateurs Républicains et Démocrates s’est distinguée par sa pugnacité à l’encontre des responsables de la crise financière de 2008, et notamment du jeune trader français Fabrice Tourre (« The Fabulous Fab pour les intimes »). Il est l’inventeur du produit financier frauduleux « Abacus, » pour le compte de Goldman Sachs, qui a participé à l’éclatement de la bulle immobilière outre-Atlantique, et est actuellement en procès à New York. Elle se penche désormais sur les marchés des matières premières : pétrole, gaz, électricité et aluminium en tête. Les [ … ]

Le Parlement européen vote la transparence

2013-06-12T16:32:45+00:00

Le Parlement européen a voté mercredi une législation sur la transparence dans les industries extractives. Les parlementaires ont massivement approuvé ce projet de directive (655 voix pour, 18 contre et 11 abstentions), dont Pétrole et Gaz Informations s’était déjà fait l’écho. Il prévoit que les compagnies minières, gazière, pétrolière et forestières communiquent dans le détail les paiements qu’elles effectuent auprès des autorités nationales, régionales ou locales des pays où elles sont présentes, dès lors que ces paiements dépassent 100 000 euros. Ce montant comprend les droits de production, certaines taxes, les royalties, dividendes, bonus, frais, ainsi que les paiements effectués [ … ]

L’Argentine impose de nouvelles règles au secteur pétrolier

2012-12-18T14:27:52+00:00

Le gouvernement argentin a décidé que les compagnies pétrolières qui opèrent dans le pays devront faire approuver leurs plans d’investissement et suivre des prix de référence pour la vente de combustibles, selon un décret publié au Journal officiel en juillet dernier. Les compagnies devront s’inscrire dans un registre national et présenter chaque année avant le 30 septembre leur plan annuel d’investissement. Ce décret  fixe « les critères qui régiront les opérations sur le marché interne », et énonce que « des prix de référence de chacun des composants des coûts et les prix de référence de vente des hydrocarbures et combustibles seront publiés [ … ]