Technip affiche une meilleure rentabilité au T1 2016 et maintient ses objectifs

2016-04-28T11:06:19+00:00

TECHNIP deep_orientTechnip a réalisé un chiffre d’affaires ajusté de 2,8 milliards d’euros au premier trimestre 2016, en baisse de 4,2 % par rapport à la même période l’année dernière.
Le bénéfice net ressort à
114,4 M€, en hausse de 32,9 % et le résultat opérationnel courant (ROC) ajusté à
236,6 M€, en hausse de 37,8 %. 

« Avec un chiffre d’affaires en baisse de 4,2 %, nous avons amélioré notre profitabilité », commente Thierry Pilenko, pdg de Technip, dans un communiqué publié le 28 avril. « Le taux de marge opérationnelle courante ajusté du groupe est ressorti à 8,6 % contre 6 % au T1 2015 ».

Ainsi, la société de services annonce notamment un niveau « record pour un premier trimestre » du taux d’utilisation de ses navires, à 82 %.

« Nous avons continué à mettre en œuvre notre plan de restructuration », poursuit le dirigeant. D’une année sur l’autre, « les frais commerciaux, administratifs et généraux ont diminué de 11 % » et « notre niveau de trésorerie reste solide ».

Si la prise de commandes est restée « limitée » au cours de cette période (930 M€ contre 1501 M€ au T1 2015), « la qualité et la diversité des contrats sont restées satisfaisantes, avec une bonne répartition des projets tant dans le Subsea que dans dans l’Onshore/Offshore », analyse Thierry Pilenko.

Pour ce qui est l’évolution possible du marché, « compte tenu de la volatilité et des prix bas du pétrole, de la pression sur leur trésorerie, nos clients continuent plus que jamais à privilégier la réduction de leurs investissements et de leurs coûts à des niveaux largement en dessous de ceux de 2014 », poursuit le dirigeant.

Cependant le groupe français maintient ses objectifs annoncés en février dernier, soit un objectif de chiffres d’affaires ajusté compris entre 4,7 et 5 mds€ pour le subsea (contre 5,88 mds€ en 2015), et un ROC ajusté entre 640 et 680 M€. L’objectif de chiffre d’affaires ajusté pour l’activité onshore/offshore étant compris entre 5,7 et 6 mds€, pour un ROC ajusté entre 240 et 280 M€.

Image : Technip

 

Partager