Technip/FMC Technologies : dernier feu vert avant la fusion

2016-12-02T10:13:50+00:00

TECHNIP People (1)Technip  et FMC Technologies ont annoncé que l’opération de rapprochement entre les deux groupes avait reçu l’autorisation de l’autorité brésilienne de la concurrence. Ce feu vert constitue la dernière étape de l’examen de ce projet par les autorités anti-concentration des différents pays concernés. 

Des décisions d’autorisation avaient déjà été obtenues des autorités de la concurrence des Etats-Unis, de l’Union européenne, de l’Inde, de la Turquie, du Mexique et de la Russie, précisent les deux groupes dans un communiqué commun publié le 1er décembre 2016.

Cette opération doit encore être approuvée par les assemblées générales des actionnaires des deux sociétés, toutes deux prévues le 5 décembre 2016, « ainsi qu’à certaines autorisations réglementaires et conditions usuelles ». 

Ce projet de fusion, annoncé en mai 2016, vise à créer « un leader mondial dans les domaines du subsea, surface et onshore/offshore ». Il devrait être finalisé au début de l’année 2017.

La nouvelle entité, baptisée TechnipFMC, aura son siège à Londres et disposera de trois sièges opérationnels (Paris, Houston et Londres) et son centre de R&D sera implanté en France.

Image : Technip

Partager