Total acquiert des participations dans deux permis au large du Guyana

2018-02-06T14:38:12+00:00

Total a annoncé avoir signé des accords lui permettant d’acquérir des participations dans deux permis d’exploration au large des côtes de Guyana, le bloc de Canje et le bloc de Kanuku. Le groupe français a également déposé une option d’achat sur le bloc Orinduik, situé à proximité.

Sous réserve de l’approbation des autorités compétentes, Total disposera ainsi d’une surface d’exploration de près de 12 000 kilomètres carrés dans le bassin de Guyana, indique le groupe dans un communiqué publié le 5 février 2018.

D’une part, sur le bloc de Canje, situé entre 1 700 et 3 000 mètres de profondeur d’eau, Total acquiert une participation de 35 % aux termes de l’accord conclu avec une filiale de la société canadienne JHI Associates et la société guyanienne Mid-Atlantic Oil & Gas qui conservent une participation cumulée de 30 % aux côtés d’ExxonMobil (35 %, opérateur).

D’autre part, sur le bloc de Kanuku, situé entre 70 et 100 mètres de profondeur d’eau, Total acquiert une participation de 25 % aux termes de l’accord signé avec Repsol (37,5 %, opérateur), et sera partenaire de Tullow (37,5 %).

Enfin, sur le bloc d’Orinduik, situé entre 70 et 100 mètres de profondeur d’eau, Total bénéficie d’une option d’achat permettant d’acquérir une participation de 25 %, aux termes de l’accord signé en septembre 2017 avec une filiale de la société canadienne Eco Atlantic Oil & Gas. Cette dernière conservera une participation de 15 % après exercice de l’option, aux côtés de Tullow (60 %, opérateur).

« Total se félicite de cette entrée significative dans le bassin prolifique de Guyana, » a commenté Arnaud Breuillac, dg Exploration-Production, dans le communiqué déjà cité. « Les blocs de Canje, Kanuku et Orinduik sont situés dans un contexte pétrolier très favorable, mis en évidence par la découverte de Liza en 2015″.

Image : Total

 

Partager