Total acquiert deux permis d’E&P de gaz de schiste

2014-01-14T15:04:25+00:00

Total a annoncé avoir acquis un intérêt de 40 % dans deux permis d’exploration et de production de gaz de schiste au Royaume-Uni. Situées dans le bassin du Gainsborough Trough, dans la région des East Midlands, les licences PEDL 139 et PEDL 140 couvrent une superficie de 240 km2. Le groupe présidé par Christophe de Margerie devient la première Major outre-Manche à obtenir des permis pour les gaz de schiste.

Consolidation

Une fois la transaction finalisée, les partenaires de Total dans le projet seront GP Energy Limited (une filiale de Dart Energy Europe – 17,5 %), Egdon Resources UK Ltd (14,5 %), Island Gas Ltd (IGas) (14,5 %) et eCorp Oil & Gas UK Ltd (13,5 %). La phase initiale d’exploration sera opérée par IGas, Total devenant ensuite opérateur du projet pour la phase d’appréciation et le développement.

« L’entrée dans un projet de gaz de schiste au Royaume-Uni est une étape importante pour Total E&P UK et ouvre un nouveau chapitre de l’histoire de la filiale. Le Groupe a déjà des intérêts dans des projets de gaz de schiste aux USA, en Argentine, en Chine, en Australie, et en Europe en Pologne et au Danemark. Nous allons utiliser au Royaume-Uni l’expertise acquise dans ces pays », a déclaré Patrice de Viviès, directeur Exploration Production pour l’Europe du Nord.

Total est présent au Royaume-Uni depuis 1962 et est actuellement l’un des principaux opérateurs pétroliers et gaziers du pays avec une production de 105 000 barils équivalents pétrole par jour en 2013. Plus de 90 % de la production de Total au Royaume-Uni provient de champs opérés situés en mer dans deux zones : la zone d’Alwyn en mer du Nord septentrionale et la zone d’Elgin/Franklin dans le Central Graben. Deux projets de développement opérés par Total devraient être mis en production en 2014 : West Franklin Phase II (capacité de 40 000 bep/j) et, à l’ouest des îles Shetland, Laggan Tormore (capacité de 90 000 bep/j).

Albion mise sur le schiste

Le gouvernement britannique mise beaucoup sur l’exploitation des gaz de schiste pour compenser la baisse tendancielle de la production issue des champs matures. En juillet 2013, Albion claironnait tout haut son intention de mettre en place un cadre « le plus généreux du monde » pour encourager les entreprises à investir. Au-delà d’un régime fiscal favorable aux compagnies pétrolières, Londres prend également soin de préserver ses relations avec les communes, premières concernées par l’exploitation. Le gouvernement a ainsi annoncé lundi 13 janvier que les collectivités recevront la totalité de la taxe professionnelle contre 50% prévu dans le régime ordinaire.

Partager