Total et Lukoïl discuteraient shale oil

2014-04-01T18:11:16+00:00

Total et le russe Lukoïl seraient en discussion pour créer une co-entreprise dédiée à l’exploitation des probables réserves d’huiles de schiste en Sibérie a annoncé le Financial Times. Selon le quotidien, les négociations, entamées avant l’annexion de la Crimée, se poursuivraient malgré le risque de sanctions que les Etats occidentaux font planer sur le Kremlin. Interrogé par Pétrole et Gaz Informations, Total n’a pas souhaité faire de commentaire mais dans une interview accordée en septembre dernier au quotidien russe Kommersant, Yves-Louis Darricarrère, directeur général de la branche Exploration & Production, avait clairement montré son intérêt. Il estimait que la Russie pourrait devenir un nouvel el dorado des hydrocarbures de roche-mère. « Une grande part des réserves de pétrole non-conventionnel en Russie se trouvent sur des zones où des licences ont déjà été attribuées à des producteurs d’hydrocarbures. C’est la raison pour laquelle nous examinons les possibilités d’exploiter de telles réserves avec différentes entreprises », indiquait-il. Peu étonnant donc que la Major discute avec la première d’entre elle : Lukoïl. Affaire à suivre.

Partager