Total et Petrobras signent les accords définitifs de leur alliance stratégique

2017-03-10T10:57:14+00:00

Petrobras et Total ont annoncé avoir signé des accords définitifs qui scellent l’alliance stratégique des deux entreprises présentée en octobre 2016. Ce rapprochement vise notamment à créer de nouveaux partenariats dans l’Amont et dans l’Aval, tout en renforçant la coopération technique dans les domaines des opérations, de la recherche et de la technologie, rappellent les deux compagnies.

Les accords définitifs signés le 28 février 2017 portent sur un ensemble d’actifs concrétisant ainsi l’engagement contractuel du 21 décembre 2016 pris par les deux compagnies, indiquent-elles dans un communiqué commun publié le 1er mars 2017.

D’une part, Petrobras cède à Total une participation de 22,5 % dans la concession de Iara sur le bloc BM-S-11. Cette concession comprend les champs de Sururu, Berbigão et Oeste de Atapu, en cours de regroupement avec Entorno de Iara, une concession dans laquelle Petrobras détient une participation de 100 %, précisent les deux groupes dans le communiqué déjà cité. Petrobras restera opérateur de ce permis avec une participation majoritaire de 42,5 %. Les autres partenaires du consortium sont BG E&P Brasil, filiale de Royal Dutch Shell, avec 25 % et Petrogal Brasil avec 10 %.

D’autre part, Petrobras transfère à Total une participation de 35 % et le rôle d’opérateur sur le bloc BM-S-9 dans la concession du champ de Lapa, mis en production en décembre 2016. Petrobras restera dans le permis à hauteur de 10 %. Les autres partenaires sont BG E&P Brasil, filiale de Royal Dutch Shell, avec 30 % et Repsol-Sinopec Bresil avec 25 %.

Enfin, Petrobras transfère à Total une participation de 50 % dans le complexe de Termobahia, situé dans la région de Bahia et composé de deux usines de cogénération électrique, Rômulo de Almeida et Celso Furtado. Ces deux usines sont reliées au terminal de regazéification de São Francisco do Conde, également dans la région de Bahia dans lequel Total acquerra une capacité de regazéification lui permettant de fournir en gaz les deux usines. « Cette nouvelle JV intégrée sera une première sur le marché brésilien du gaz et de l’électricité », indiquent les deux groupes.

Les accords précités viennent s’ajouter aux accords déjà conclus le 21 décembre 2016, à savoir : l’option pour Petrobras d’acquérir une participation de 20 % dans le bloc 2 (Perdido Fold Belt), dans la zone mexicaine du Golfe du Mexique, des études d’exploration conjointes sur la marge équatoriale et dans le bassin de Santos ; et  un accord de partenariat technologique dans le domaine de la pétrophysique numérique, du traitement des données géologiques et des systèmes de production sous-marins.

Dans le cadre de cette transaction, Total versera à Petrobras un montant total de 2,225 milliards de dollars, composé de 1,675 Mrds$ en cash pour la valeur des actifs et des services associés, du portage d’une portion de l’investissement de Petrobras dans le champ de Iara pour 400 millions de dollars et de paiements conditionnels à hauteur de 150 M$.

Image : Petrobras

Partager