Total : Lancement à l’automne du projet BioTfuel

2014-07-31T12:03:12+00:00

Total lancera à l’automne le chantier de son projet BioTfuel, une usine pilote de production de biogazole et de biokérosène de deuxième génération à Mardyck (Nord), a-t-on appris vendredi auprès du groupe, confirmant une information de la Voix du Nord. Ce chantier sera situé sur le site de l’ancienne raffinerie des Flandres à Dunkerque (Nord).

Evolution

L'ancienne raffinerie des Flandres (c) Total

L’ancienne raffinerie des Flandres (c) Romain Chicheportiche

D’un coût estimé à 180 millions d’euros, ce projet emploiera 250 à 300 personnes pendant les deux ans qu’il durera. « Lancé en 2010, le projet BioTfueL consiste à produire, par voie thermochimique, du biogazole et du biokérosène de deuxième génération », rappelle le groupe sur son site internet. Cinq entreprises partenaires travaillent avec Total sur BioTfuel, parmi lesquelles Axens, dans l’élaboration de procédés catalytiques, IFP Energies nouvelles et le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA), dans la recherche et l’innovation, Sofiprotéol, dans l’approvisionnement, et ThyssenKrupp Uhde, pour la technologie de gazéification.

L’objectif de cette collaboration est d’aboutir, en 2020, à la possibilité de produire annuellement 200 000 tonnes de biodiesel et de biokérosène à partir d’un million de tonnes de biomasse, après validation de cette technologie au niveau industriel. La Raffinerie des Flandres, à Mardyck, avait cessé son activité en 2010. Elle a laissé la place, entre autres, à Oleum, un centre qui a vocation à former des centaines d’employés de Total aux métiers du gaz, du raffinage et de la pétrochimie et d’un centre d’audit.

 

Partager