Total reçoit une offre d’Arkema pour l’acquisition de Bostik

2014-09-23T17:04:34+00:00

Le groupe Total vient de recevoir une offre du groupe français Arkema, l’un des principaux acteurs mondiaux de la chimie de spécialités, pour l’acquisition de sa filiale Bostik, entreprise internationale numéro 3 mondial de la chimie des adhésifs.
L’offre d’Arkema valoriserait Bostik à 1,74 milliard d’euros (environ 2,25 milliards de dollars), soit 11 fois l’EBITDA de l’entreprise. Par ce biais, Arkema qui a réalisé en 2013 un chiffre d’affaires 6,1 milliards d’euros, pourrait récupérer 1,5 milliard d’euros supplémentaires.
Dans un communiqué, Total indique que, « compte tenu de la qualité du projet présenté, il a accordé une période d’exclusivité à Arkema pour mener à bien son offre, et les procédures d’information consultation des instances représentatives du personnel concernées vont être engagées« .

Le pôle chimie de Total se reconstitue
Ancienne chimie du groupe Total, Arkema reconquiert progressivement des pans d’activités en chimie de spécialité dont il avait été privé. Il avait notamment repris en 2011 l’essentiel des activités résines de revêtement de Total (résines issues notamment de sociétés Cray Valley, Cook Composite Polymers et Sartomer), avant de faire cette offre sur Bostik. « Unir Bostik avec Arkema, qui a fait l’objet d’un spin-off réussi en 2006 par Total, constituerait une évolution naturelle, compte tenu de leur histoire commune au sein du Groupe. Total se réjouit de pouvoir ainsi participer au développement d’Arkema, principal chimiste français. » a commenté Patrick Pouyanné, directeur général de la branche Raffinage-Chimie de Total.

 

Partager