Total : un accord à Cuba dans les produits pétroliers, mais pas dans l’offshore

2015-05-12T12:11:10+00:00

La groupe français a signé avec la compagnie d’Etat CubaPetroleo (Cupet) l’extension d’un pré-accord concernant son activité de vente de produits pétroliers, a annoncé ce mardi 12 mai un porte-parole de Total, rapporte l’AFP. 

Cet accord, signé à l’occasion de la visite à Cuba de François Hollande, « ne concerne en aucun cas l’exploration pétrolière en mer », a également précisé le porte-parole du groupe français. Total dément ainsi la signature d’un contrat dans le domaine de l’exploration offshore, comme l’avait rapporté la télévision publique cubaine.

Selon le média local, cet accord, qui « avait été confirmé par un membre de la délégation française », portait sur la création d’une co-entreprise avec Cupet. Le groupe confirme cependant avoir signé avec cette dernière un accord concernant un projet dans le Marketing & Services, sa division dans l’aval pétrolier.

Selon le site Internet de Total, le français est présent à Cuba depuis 1993, essentiellement dans les domaines du marketing et du trading. Il commercialise notamment des lubrifiants pour l’industrie et l’automobile, du GPL et des additifs pour les carburants. Il apporte également une assistance technique « dans quatre aéroports parmi les plus importants » de l’île.

Sources : AFP, Total.

Partager