Total : un bénéfice net en hausse de 39 % à 2,724 mds$ au T3 2017

2017-10-31T12:10:38+00:00

Le groupe Total a annoncé un résultat net de 2,724 milliards de dollars au troisième de cette année, en hausse de
39 % par rapport à la même période de l’an dernier, et un résultat net ajusté de 2,674 mds$ en hausse de 29 %. La production d’hydrocarbures de la compagnie sur cette même période est en hausse de 6% à 2,581 millions de barils équivalents pétrole (Mbep).

« Le groupe tire ainsi pleinement profit d’un environnement plus favorable grâce à la performance de son modèle intégré et à sa stratégie du point mort », a commenté Patrick Pouyanné, son pdg,dans un communiqué publié le 27 octobre 2017.

Dans ce contexte, la branche Exploration-Production affiche un résultat net opérationnel en hausse de 84 % sur un an, à 1,439 mds$. Ce résultat est du notamment à la montée en puissance des nouveaux projets, comme Kashagan, Moho Nord, Surmont, Incuhasi, Angola LNG et Edradour-Glenlivet.

Le résultat de la branche Gas, Renewable & Power s’est établi à 97 millions de de dollars, en chute de 47 % par rapport à la même période l’an dernier, du fait de la dégradation du marché du solaire.

Enfin, la branche Raffinage-Chimie affiche un résultat net opérationnel en hausse de 11 % sur un an à 1,02 mds$, malgré la cession d’Atotech, précise le groupe, et ce malgré une baisse de 4 % des volumes raffinés, suite à l’arrêt de la plateforme Port Arthur aux Etats-Unis lors du passage de l’ouragan Harvey.

Le groupe « continue de réduire son point mort en diminuant ses coûts opératoires avec un objectif d’économie de 5 milliards de dollars à l’horizon 2020 et en augmentant sa production de 5 % par an jusqu’à 2022 », insiste-t-il.

Selon Total, le point mort organique du groupe (avant dividende, hors acquisitions-cessions) sera inférieur à 30 $/b en 2017 et devrait continuer de baisser pour atteindre 20 $/b en 2019.

Image : Total (Eldfisk)

Partager