Total veut faire de Saft son « fer de lance dans le secteur du stockage d’électricité »

2016-05-17T11:11:02+00:00

SAFT Transportation-telecom & GridTotal a annoncé son intention d’acquérir le fabricant français de batteries pour l’industrie Saft pour un montant de
950 millions d’euros. Initié dans le cadre d’une OPA
(offre publique d’achat), ce projet vise à renforcer le portefeuille du groupe pétrolier dans les domaines des énergies renouvelables et de l’électricité. 

C’est par un communiqué commun, publié le 9 mai 2016, que les deux groupes industriels ont annoncé la signature d’un accord de rapprochement. L’OPA déposée par Total auprès de l’Autorité des marché financiers (AMF) valorise Saft à neuf fois son Ebitda 2015, « faisant ressortir une prime de contrôle substantielle au regard des multiples des sociétés du secteur des batteries », précise le communiqué.

« L’adossement de Saft Groupe à Total permettra à Saft de devenir le fer de lance du groupe dans le secteur du stockage d’électricité », a commenté Patrick Pouyanné, pdg de Total, cité dans ce même communiqué. Cette acquisition « s’inscrit pleinement dans l’ambition de Total de se développer dans les métiers des énergies renouvelables et de l’électricité initiée avec l’acquisition de SunPower en 2011 ».

« Saft est un fleuron industriel reconnu mondialement pour son savoir-faire technologique » qui « s’attache à développer des solutions innovantes et compétitives pour ses clients », poursuit le dirigeant de la compagnie pétrolière qui a présenté en avril 2016 ses ambitions dans les domaines de l’électricité et de l’énergie solaire.

Image : Saft

Partager