Total veut générer 15 milliards de dollars de cash flow en 2017

2014-09-22T10:36:40+00:00

Christophe de Margerie, président-directeur général de Total, a présenté le 22 septembre à la communauté financière les perspectives et objectifs de son groupe pour les années à venir. Les messages clés de cette présentation sont les suivants:

Croissance du cash flow
Total confirme sa stratégie de croissance et son objectif de générer 15 milliards de dollars de cash flow disponible en 2017. Les démarrages de projets majeurs dans l’Amont, la poursuite de la restructuration du Raffinage-Chimie et l’adaptation du Marketing & Services à l’évolution des marchés contribueront à l’augmentation du cash flow opérationnel. En parallèle, dans tous les secteurs, les équipes sont mobilisées pour contrôler les investissements, réduire les coûts et optimiser le portefeuille d’actifs.

Plus d’efficacité dans l’Amont et une rentabilité supérieure à 15%
Arnaud Breuillac, récemment nommé à la tête de l’Exploration-Production, a exposé sa feuille de route pour améliorer la performance de l’Amont : renforcer le contrôle des investissements, démarrer les projets dans le respect des budgets et plannings impartis et réduire les coûts. Après CLOV en juin, les démarrages d’une quinzaine de projets majeurs permettront d’augmenter significativement la production. Ainsi, malgré certains retards notamment sur des projets non opérés, la production devrait croître à ~2,8 millions de barils équivalents pétrole par jour en 2017. Total annonce également l’arrivée au sein du Groupe de Kevin McLachlan, qui prendra la tête de l’Exploration début 2015 et travaille d’ores et déjà à la mise en place d’une nouvelle stratégie.

Gestion dynamique du portefeuille et nouveau programme de cessions
Son objectif de 15 à 20 Mrds $ de cessions sur la période 2012-14 réalisé, Total réaffirme l’importance de la rationalisation de son portefeuille d’actifs. Tenant compte des acquisitions effectuées sur la période 2012-14, le Groupe annonce un nouveau programme de 10 Mrds $ de cessions sur 2015-17. Total poursuit ainsi sa transformation en se concentrant sur des actifs stratégiques, de croissance ou à forte rentabilité.

Programme de réduction de coûts dans tous les secteurs
Tous les secteurs du Groupe sont mobilisés pour réduire durablement les coûts. Après avoir atteint un pic de 28 Mrds $ en 2013, les investissements organiques doivent baisser à 26 Mrds $ en 2014 et 25 Mrds $ en 2017. De plus, et sans compromettre la priorité absolue donnée à la sécurité, le Groupe annonce un important plan de réduction des coûts opératoires, qui contribuera aux résultats dès 2015 et atteindra 2 Mrds $ en 2017.En cohérence avec ces objectifs de croissance et fort de la mobilisation de l’ensemble des équipes pour construire un Groupe plus performant, Christophe de Margerie a confirmé son engagement en faveur d’une politique compétitive de retour à l’actionnaire et responsable vis-à-vis de l’ensemble des parties prenantes.Source Total
Partager