TotalGaz : rien d’arrêté pour l’instant

2014-03-10T12:11:31+00:00

Total a voulu rassurer ses salariés vendredi 7 mars publiant sur son Intranet un message leur assurant « qu’aucun projet n’est arrêté à ce stade, notamment pour ce qui concerne Totalgaz ». Le groupe dirigé par Christophe de Margerie répond ainsi à une information de nos confrères des Echos, qui annonçaient le jour même que Total a mandaté deux banques pour vendre sa filiale de commercialisation de gaz de pétrole liquéfié (butane et propane).

Reflexions

Dans le message Intranet, dont l’AFP a eu copie, Total admet que « cette réflexion est menée avec l’aide de conseils extérieurs et devrait aboutir à des orientations dans les mois qui viennent ». Pour rappel, TotalGaz est un des cinq acteurs du marché du butane et du propane en France avec Antargaz, Butagaz, Primagaz et Vitogaz, avec environ 25% de parts de marché. Son chiffre d’affaires avoisine le milliard d’euros et son activité est bénéficiaire. La Major espèrerait retirer 750 millions d’euros de la transaction, si elle était confirmée.

 

Partager