Transocean : départ du directeur général avec « effet immédiat »

2015-02-16T12:30:53+00:00

L’opérateur américain de plates-formes de forages pétroliers et gaziers, basé en Suisse, a annoncé le départ immédiat de son directeur général, Steven Newman, et nettement réduit le dividende qui sera proposé lors de la prochaine assemblée générale, a rapporté l’AFP ce matin.

Le départ du directeur général a été décidé d’un commun accord entre Steven Newman et le conseil d’administration, a précisé le groupe dans un communiqué sans toutefois préciser le motif de la démission. Le président du conseil d’administration, Ian Strachan, assurera l’intérim jusqu’à ce qu’un successeur soit nommé.

Mr Newman « a guidé Transocean avec compétence au cours des cinq dernières années », a déclaré Ian Strachan, cité dans le communiqué. Il a notamment géré les conséquences du naufrage en avril 2010 de la plateforme Deepwater Horizon dans le Golfe du Mexique, à l’origine de l’une des plus importantes marées noires aux Etats-Unis. Malgré cet accident et un secteur qui souffre de la chute des prix du pétrole, « Transocean est bien positionné pour faire face aux difficultés et devenir plus fort », a également souligné M. Strachan dans le communiqué.

Dans un contexte de chute des prix du pétrole, Transocean a du faire face, entre juillet et septembre 2014, à une perte nette de 2,217 milliards de dollars (2,059 milliards de francs), contre un bénéfice de 546 millions un an plus tôt. Le chiffre d’affaires ayant reculé de 7% à 2,27 milliards.

Ce même jour, le groupe a également indiqué que le conseil d’administration allait proposer un dividende de 0,60 dollar par action lors de l’assemblée générale prévue pour le 15 mai prochain.  Au titre de l’exercice précédent, Transocean avait proposé 3 dollars par action. D’autres mesures pourraient être annoncées lors de la publication des résultats pour le quatrième trimestre et l’ensemble de l’année 2014, le 25 février prochain.

Source : AFP

 

Partager