Transocéan : sept plateformes mises au rebut et quatre contrats signés

2014-12-22T15:54:29+00:00

Le prestataire de matériel et services de forage en haute mer Transocean annonce la fin de l’exploitation de sept plateformes, portant le total des infrastructures disponibles à la vente à onze, rapporte l’AFP.  Cette opération devrait avoir un impact négatif de 100 millions à 140 millions de dollars sur la comptabilité du quatrième trimestre 2014, précise le rapport de flotte publié par l’entreprise dans le nuit du 18 au 19 décembre. « D’autres plateformes risquent encore d’être mises au rebut », prévient le groupe.

La société basée à Zoug annonce par ailleurs la conclusion de quatre nouveaux contrats, portant le total des attributions sur un mois à 453 millions de dollars. Ainsi, deux plateformes jusqu’ici inutilisées en Angola et au Nigeria ont été louées à des taux journaliers de 382 000 et 300 000 dollars, pour un montant total estimé de 293 millions de dollars.

Les deux autres contrats correspondent à des renouvellement, à des taux journaliers revus à la baisse. Une plateforme en Australie passe de 420 000 à 370 000 dollars quotidiennement et une autre en Inde de 510 000 à 395 000 dollars.

Enfin Transocean relève de 34 unités le nombre de jours de non-utilisation pour l’année en cours, à 281 et abaisse celui pour l’année prochaine de 42 unités, à 303.

Source AFP

Partager