Une mission d’information sur l’impact du gaz de schiste

2013-07-19T14:16:11+00:00

François Brottes, président de la commission des Affaires Economiques de l’Assemblée Nationale, a annoncé lors de l’audition de Gérard Mestrallet, pdg de GDF Suez, et Pierre Sigonney, chef économiste chez Total, la création d’une mission d’information sur l’impact des gaz de schiste sur les marchés du gaz et sur l’équilibre des systèmes européens de production et de distribution d’énergie (stockage, marchés spots, contrats long terme).

« Il ne s’agit en aucun cas de remettre une pièce ou de ré-ouvrir le débat sur les gaz de schiste en France », a expliqué François Brottes. « Mais au même titre que la catastrophe de Fukushima a impacté la filière nucléaire ou que certains conflits armés ont une influence directe sur l’économie du pétrole, l’avènement d’une exploitation massive des gaz de schiste en Amérique du Nord est un élément de contexte dont il faut mesurer les conséquences », s’est-il justifié. « Avec cette mission d’information, il s’agira pour la commission d’établir un diagnostic sur l’impact que cette exploitation récente des gaz de schiste américains a très concrètement aujourd’hui, sur la filière gaz en France, sur ses conditions d’exploitation, mais aussi sur les autres sources d’énergies en France et en Europe » a précisé François Brottes.

Ce type de mission dure en général entre 3 et 6 mois. Elle sera probablement constituée en septembre prochain avec notamment la désignation d’un président et d’un rapporteur. Le programme des travaux sera lui connu en octobre. Affaire à suivre.

Partager