Vallourec devrait céder son aciérie de Saint-Saulve à Ascometal

2016-08-16T15:19:29+00:00

Vallourec-50years-VAM7 (Yves Gellie)Le groupe Vallourec a annoncé le jeudi 21 juillet 2016 être entré en négociations exclusives avec le français Ascometal pour lui céder
60 % de l’aciérie de Saint-Saulve (Nord) d’ici la fin de cette année. L’offre d’Ascometal comprend la reprise des 320 salariés de l’usine. 

Les deux partenaires envisagent la création d’un coentreprise détenue à 40 % par Vallourec et à 60 % par Ascometal qui aurait le contrôle exclusif des opérations, expliquent les deux groupes dans un communiqué commun publié le 21 juillet 2016.

En avril 2015, Vallourec avait annoncé la mise en place d’un plan d’économies comprenant notamment la cession de son usine de Saint-Saulve. Ce plan avait été renforcé en février 2016.

Sur le plan industriel, les deux actionnaires s’approvisionneraient auprès de l’aciérie de Saint-Saulve, Vallourec pour ses besoins en aciers spéciaux et Ascometal pour alimenter ses unités de finition de Dunkerque et de Fos-sur-Mer.

Au démarrage, les engagements d’achat d’acier seraient de 175 000 tonnes pour Ascometal et de 100 000 tonnes par an pour Vallourec. Des volumes qui « permettraient d’assurer le fonctionnement durable de l’aciérie et la compétitivité du site », précisent également les deux groupes industriels.

Le projet global prévoit « un programme d’investissements significatif » pour assurer la diversification des débouchés de l’aciérie de Saint-Saulve et l’adapter aux besoins d’Ascometal.

La fin des négociations et la signature d’un accord définitif devraient intervenir d’ici la fin de cette année 2016.

Image : Vallourec/Yves Gellie

 

Partager