Vallourec finalise la cession de la majorité de l’aciérie de Saint-Saulve

2017-01-30T11:24:13+00:00

VALLOUREC SaintSaulev4_(c)TTruckVallourec a annoncé avoir finalisé la cession d’une participation de 60 % dans l’aciérie de Saint Saulve au spécialiste des aciers longs spéciaux Asco Industries.
La nouvelle société ainsi créée, dénommée Ascoval et dont Vallourec détient toujours 40 % du capital, vise un plan de charge de 275 000 tonnes à la fin de cette année.

Conformément au projet industriel présenté en juillet 2016, 320 salariés de l’aciérie ont été réintégrés au sein de la nouvelle entité.

« Cette cession s’inscrit dans le plan de transformation de Vallourec, dont l’essentiel des étapes est désormais franchi », a commenté Philippe Crouzet, président du Directoire de Vallourec, dans un communiqué publié le 25 janvier 2017. « Elle va permettre à l’aciérie de Saint Saulve d’écrire avec Asco Industries une nouvelle page de son histoire, tout en continuant à approvisionner Vallourec en aciers spéciaux ».

Les deux actionnaires s’étaient engagés en effet à s’approvisionner auprès de cette aciérie à hauteur de 175 000 tonnes par an pour Asco Industries, et 100 000 tonnes par an pour Vallourec. « Ces volumes permettront d’assurer le fonctionnement durable de l’aciérie et sa compétitivité », assure Vallourec, dans le communiqué déjà cité.

Mise en service en 1975, l’aciérie de Saint-Saulve s’étend sur une superficie de
245 000 m2. Elle se caractérise par sa flexibilité « qui lui permet de produire une large gamme d’aciers, et notamment hautement alliés », précise Vallourec.

Spécialiste des aciers longs spéciaux à destination de différents secteurs industriels (automobile, mécanique, roulement, énergie…), Asco Industries réalise un chiffre d’affaires annuel d’environ  400 millions d’euros et emploie 1 480 salariés sur 5 sites industriels en France : trois sites sidérurgiques (Dunkerque, Hagondange, Fos-sur-Mer) et deux unités d’usinage (Custines, Saint-Etienne).

Image : Vallourec.

Partager