Vallourec va fournir 800 tonnes d’OCTG pour un projet de géothermie à Djibouti

2018-04-24T10:37:53+00:00

Vallourec va fournir un ensemble de produits et de services OCTG (Oil County Tubular Goods) pour le forage de quatre puits d’exploration de géothermie à Djibouti.

Géré par la compagnie Electricité de Djibouti (EDD), le projet vise à développer – dans la région du lac Assal (centre-est de Djibouti) – une centrale de géothermie d’une capacité de 50 MW dont la mise en service est prévue en 2021.

Pour atteindre le réservoir profond de Fialé dans le rif d’Assal, société islandaise IDC va réaliser quatre forages directionnels jusqu’à 2500 mètres de profondeur.

Le fluide extrait des puits devrait être de l’eau de mer concentrée chauffée à environ 305°C, bien que les températures puissent atteindre 360°C au fond du puits, indique Vallourec sur son site Internet.

« Les puits géothermiques doivent résister à de fortes fluctuations de température qui induisent des contraintes de compression très élevées sur la colonne », précise Alvaro Rodriguez, chef de produit Vallourec pour la géothermie.

Le gouvernement djiboutien mise sur la géothermie pour fournir une énergie électrique à la population et soutenir le développement économique.

D’un montant de 35 millions de dollars, selon un communiqué de l’EDD, ce projet est notamment financé par différents bailleurs internationaux (Banque Mondiale, Agence française de développement, le fonds de développement de l’Opep…).

Image : Vallourec

 

Partager