Valorisation énergétique : Dalkia prend le contrôle de TIRU

2016-05-31T12:58:00+00:00

Tiru, site sytcom isseane, Issy-les-Moulineaux. Intérieur de l'usine.Dalkia, filiale du groupe EDF,
a acquis 75 % du capital de TIRU, entreprise spécialisée dans la valorisation énergétique et matière des déchets ménagers notamment sous forme d’électricité et de vapeur destinées au chauffage urbain ou à des usages industriels.

Créée en 1922, l’entreprise TIRU (Traitement Industriel des Résidus Urbains) conçoit, construit et exploite des unités de traitement de déchets en France,
en Grande-Bretagne et au Canada, précise Dalkia dans un communiqué publié
le 31 mai 2016.

Jusqu’alors majoritairement détenue par EDEV (EDF Développement Environnement), l’entreprise emploie 1145 salariés et a enregistré en 2015 un chiffre d’affaires de 232 millions d’euros.

TIRU est reconnue pour avoir développé ses propres technologies dans la valorisation énergétique des déchets, notamment avec le four oscillant, indique Dalkia, ajoutant que l’entreprise « est également précurseur dans la production de combustibles solides de récupération (CSR), à haut pouvoir calorifique, substituables aux énergies fossiles ».

Pour la filiale d’EDF spécialisée dans les services énergétiques, il s’agit de compléter son offre développée autour de la cogénération, la biomasse, la géothermie et la méthanisation de déchets industriels.

« La valorisation énergétique des déchets permet d’exploiter pleinement les ressources énergétiques des territoires et se trouve au cœur du modèle d’économie circulaire », a commenté Jean-Michel Mazalérat, pdg de Dalkia, cité dans le même communiqué.

« Favoriser la production d’énergie issue de la valorisation des déchets lorsqu’ils ne sont pas recyclables, pour l’utiliser, par exemple, dans les réseaux de chaleur, est un élément majeur de la loi de transition énergétique », a-til ajouté.

Image : Dalkia/TIRU

Partager