Victorin Lurel mise sur une baisse des prix de 2 à 5 centimes

2014-01-20T10:22:30+00:00

Victorin Lurel, ministre des Outre-mer, a affirmé le 16 janvier sur TV5Monde que les prix à la pompe dans les départements d’outre-mer (DOM) baisseraient grâce au décret adopté le 31 décembre dernier de l’ordre de 2 à 5 centimes d’euros. « Les prix vont baisser, c’est une certitude. De combien ? Le quantum dépendra de l’effort fait par les pétroliers. Au total, entre 2, 3, 4 ou 5 centimes (de baisse par litre, ndlr), c’est à voir », a-t-il indiqué.

Baisse de rentabilité

L’affirmation du ministre intervient au lendemain de l’audition musclée de Christophe de Margerie, pdg de Total, à l’Assemblée nationale. Les députés des DOM présents à cette occasion avaient accusé le groupe pétrolier d’enregistrer des taux de rentabilité très élevés (jusqu’à 22%) sur ses activités dans les îles sur lesquelles il est en monopole. Des accusations rejetées par Christophe de Margerie.

Si le décret est paru au Journal Officiel, reste à déterminer les arrêtés de méthode, qui serviront au calcul des prix payés par les consommateurs. « Pour parler des Caraïbes: à la SARA (raffinerie implantée en Martinique et qui approvisionne aussi la Guadeloupe et la Guyane), on va passer d’un profit de 33,5 millions d’euros à 20 millions, on aura 13 millions à répercuter vers l’aval, en faveur des consommateurs », a affirmé le ministre. Le décret carburant entre dans le cadre de la politique menée par le gouvernement pour lutter contre la vie chère dans les DOM-TOM.

 

 

Partager